pluie plastique3

Il pleut du microplastique aux États-Unis

En juin 2020, la revue Science magazine a publié le rapport d’une étude menée pendant 14 mois par des chercheurs américains. En effet, ils ont analysé l’air et l’eau de pluie tombant dans plusieurs parcs nationaux et zones naturelles.

Les conclusions de ce rapport sont alarmantes : il tomberait plus de 1000 tonnes de particules de microplastique sur le sol américain chaque année. Cela correspondrait à 300 millions de bouteilles en plastique.

Le microplastique mesure moins de 5 millimètres. Présent jusqu’à présent dans l’océan et au sommet des montagnes, il est tombe désormais depuis le ciel avec la pluie.

Bien que l’étude ait été menée aux États-Unis, il est très fort probable que d’autres régions du monde connaissent le même phénomène.

Selon l’étude, le microplastique qui proviendrait de l’eau de pluie seraient des « microfibres synthétiques utilisées pour fabriquer des vêtements ». Cela peut engendrer un problème sanitaire non négligeable puisque l’être humain peut l’ingérer.